On continue!

Voilà, la version 3 de BattaKlang Vocal est en ligne et elle se télécharge bien. Un peu de support pendant les deux premières semaines ont été nécéssaire pour aider à la migration. Et tout c’est très bien passé.

Tant sur iPhone que sur Androïd, les statistiques sont excellentes. Voilà qui me donne plein de courage et d’énergie pour la suite.

La suite ? Nous y voilà ! C’est quoi la suite ?

D’abord je me concentre encore un peu sur la mise à jour de BattaKlang Vocal (*). Avec les options InApps, les contenus gratuit et payant peuvent être rajoutés à la demande dans une seule et même application. C’est dire si le redesign de BattaKlang Vocal tombe à pic avec ses nouveaux écrans, ses nouveaux menus, ses petits buzz stimulants pour l’apprentissage.

Mais si le cosmétique est important, le contenu l’est encore plus. Car 1.000 mots c’est bien, mais 1.200 c’est mieux!

C’est pour cette raison que je continue à dessiner et à animer des nouveaux mots de vocabulaire. Toujours 10 dessins pour un seul mot. Ca prend du temps. Ca prend du temps pour dessiner et surtout pour animer ces dessins selon une séquence qui va faire du sens pour vous tous.

Donc si tu penses que je dors, que je me crapahute des gros z dessous mon casque de startupeuse, et bien pas du tout. Je suis là, fidèle à mon Mac, toujours avide d’avoir tes commentaires, tes impressions, tes retours d’expérience.

(*) la toute première version de BattaKlang va bientôt disparaitre

Et après BattaKlang Vocal ?

Modéliser l’apprentissage de mots de vocabulaire avec la gamification a été un succès et une approche qui interpelle de plus en plus les prof de langues. Mais il y a tellement d’autres projets à modéliser avec la gamification!

Tellement de nouveautés dans chaque métier qu’on pourrait porter en apprentissage professionnel continu avec la gamification.

Ce qui est clair, c’est que l’approche développement sur mobile est très coûteuse. Pas particulièrement à cause des honoraires des informaticiens. Il suffit de choisir les bons (ou le bon, comme Seb) – mais surtout à cause de la versatilité des appareils, des systèmes d’exploitations, des stores et des contrats sous licences avec les principaux acteurs du marché.

Ces contraintes sont énormes à porter, en plus des contraintes propres au développement de projet de gamification.

Ceci étant, je suis extrêmement fière d’avoir fait des apps gratuites et payantes. Cela me donne une expertise aussi dans ce domaine 🙂

Mais l’expertise que j’ai envie d’utiliser maintenant est ma certif Apple Teacher. C’est à dire utiliser les outils Apple au maximum de leurs capacités pour travailler un contenu multimédia de façon ludique et interactif.

Et sur quel domaine de compétence ?

A ton avis ?

B.